Le démarrage de l'entreprise

Une fois votre entreprise créée, vous allez faire vos premiers pas d’entrepreneur et prendre un certain nombre de décisions d’ordres fiscal, comptable et social. Vous devrez veiller à la bonne gestion de votre affaire, imaginer et mettre en oeuvre des actions commerciales pour vendre vos produits et/ou services.

1 Ouvrir un compte bancaire

Vous êtes entrepreneur, majeur et en mesure de justifier de votre identité et de votre domicile. L’exercice de votre nouvelle activité nécessite l’ouverture d’un compte bancaire. Pour cela, rapprochez-vous d’une agence bancaire pour demander l’ouverture d’un compte professionnel. Un conseiller professionnel vous recevra et vous demandera les documents nécessaires à l’ouverture de ce compte. Pour une bonne gestion de votre activité, prenez la peine de bien séparer vos dépenses professionnelles et personnelles (banque, assurance, téléphone...).

Documents nécessaires :

  • un spécimen de signature du dirigeant ou des personnes pouvant émettre des chèques pour le compte de l’entreprise,
  • un extrait d’immatriculation récent (moins de 3 mois),
  • une copie du certificat d’inscription délivrée par l’INSEE pour les personnes dispensées d’immatriculation,
  • une pièce d’identité du dirigeant et des mandataires (ceux qui auront l’autorisation de réaliser des opérations sur les comptes),
  • pour les sociétés : une copie certifiée conforme des statuts.

Le guide financement de votre carnet de route va vous permettre de découvrir plus précisément les réponses adaptées à votre profil et à vos besoins.

2 Assurer votre entreprise

Selon votre projet, votre situation familiale et vos priorités, vous pouvez bénéficier de garanties adaptées :

  • assurance de la responsabilité civile professionnelle,
  • assurance des locaux et des biens professionnels (mobilier, matériel, marchandises),
  • assurance des pertes financières,
  • protection juridique professionnelle,
  • assurance du véhicule professionnel, de ses aménagements et de son contenu,
  • santé et prévoyance du chef d’entreprise,
  • retraite du chef d’entreprise.

Le chapitre assurance de votre carnet de route va vous permettre de découvrir plus précisément les réponses adaptées à votre profil et à vos besoins.

3 Maîtriser votre énergie

Selon la nature de votre projet, de votre activité et la configuration de votre local, vos besoins en énergie sont différents. Et, à l’occasion de votre installation, vous vous posez plusieurs questions concernant la puissance électrique, les délais de raccordement, la sécurité, l’éclairage, le mode de chauffage ou de climatisation. De plus, vous souhaitez participer à la lutte contre le réchauffement climatique et vous vous interrogez sur les moyens d’améliorer la performance énergétique de votre local ou de vos installations ?

Le chapitre énergie présent dans votre carnet de route va vous permettre de découvrir plus précisément les réponses adaptées à votre profil et à vos besoins.

4 Maîtriser vos risques

Selon la nature de votre projet, certaines règles doivent être prises en compte :

  • règle de sécurité : incendie, hygiène,
  • gestion environnementale : tri, collecte et élimination réglementaire des déchets,
  • gestion des eaux usées.

à qui demander ?

Pour connaître les métiers concernés, adressez-vous à votre Chambre de métiers et de l’artisanat : www.artisanat.fr ou au Centre national d’innovation pour l’environnement et le développement durable (CNIDEP) : www.cnidep.com